07/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dès le 10 novembre, le prix des comprimés Azantac 75 mg, 150 mg et 300 mg baissera d'environ 20 %, de même que leur TFR. La boîte de comprimés Zovirax 800 mg passera quant à elle de 67,63 à 54,17 €, avec diminution parallèle du TFR (Journal officiel du 7 novembre).

Un autre texte du même Journal officiel prévoit également une chute de prix pour les comprimés Lectil 24 mg. Le nouveau prix au 10 novembre est fixé à 7,27 €, au lieu de 8,73 €.






Les dernières réactions

  • 07/11/2014 à 19:52
    ouf!
    alerter
    heureusement que nos syndicats ont accepté la suppression de la vignette ; comme cela on ne sait plus combien on perd : c est bien moins stressant
  • 07/11/2014 à 20:28
    e
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 08/11/2014 à 04:43
    nico
    alerter
    Les syndicats n'ont rien accepté, les syndicats n'ont aucun pouvoir en matière de prix de médicaments qui sont fixés par le CEPS (etat-assurance maladie-mutuelles). Il ne faut pas dire de bêtises ....
    En revanche, l'honoraire, est dans le champ comventionel et donc négociable entre Etat-Assurance Maladie-Syndicats.... d'où l'interet
  • 08/11/2014 à 15:25
    Jeum37
    alerter
    Considérant que l'état ne pense réduction des dépenses que par la baisse de prix des médicaments et en demandant aux medecins de prescrire moins, les syndicats sont ridicules et mortifères en signant des accords prévoyant de baisser notre marge ! Ils sont même alled plus loin en acceptant le plafonnement de la marge (zéro pour cent ! Sacrée rémunération, non ?...) pour les produits chers alors que depuis des mois on constate une augmentation constante des volumes de médicaments coûteux (rétrocession hospitaliere) dans les délivrances des officines !
    Donc Nico, désolé de me placer du côté de ouf! mais je nous trouve particulièrement mal défendus par ces prétendus syndicats professionnels ! Qui eux-mêmes demandent à la profession de refuser les accords qu'ils ont signés !!!
  • 09/11/2014 à 07:33
    tom
    alerter
    un seul syndicat l'a signé : la fspf. Rien n'est joué car 50% des pharmaciens ne sont pas syndiqués. Seul sortie possible pour nous se syndiquer massivement uspo ou espérer que la fspf veuille bien se mettre autour de la table avec les autres syndicats pour arrêter l'usine à gaz de l’honoraire de dispensation (a la boite).
  • 10/11/2014 à 17:28
    14
    alerter
    effectivement, consulter democratiquement les autres pharmaciens "pour un changement historique" (Gaertner dans le pharmacien de france) dont il sait "que beaucoup d'entre nous sont contre" (toujours Gaertner,dans le meme journel) ,la FSPF ne sait pas faire.Donc,des maintenant,la double appartenance n'etant que temporaire,on envoie son cheque de cotis. d'adhesion ailleurs qu'a la fspf,pour qu'elle perde sa representativité par un effondrement du nombre de ses cotisants.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...