14/03/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans un avis rendu public hier, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dresse la liste des personnes qui ne devraient pas prendre de compléments alimentaires à base de levure de riz rouge hypocholestérolémiante.

Il s'agit des patients traités par statines ou intolérants, des femmes enceintes ou allaitantes, des enfants, des sujets de plus de 70 ans, des insuffisants rénaux, des personnes souffrant d'une pathologie musculaire, d'une hypothyroïdie non traitée ou d'une atteinte hépatique évolutive et enfin des gros consommateurs de pamplemousse ou d'alcool.

La raison ? L'actif de cette levure, la monacoline K, présente bel et bien les caractéristiques pharmacologiques des statines… L'Anses recommande de demander conseil auprès d'un professionnel de santé avant de prendre de tels produits.




Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...